Huile essentielle de myrrhe

Retour au guide

L’huile essentielle de myrrhe est idéale pour calmer et réconforter. Elle a aussi des propriétés cicatrisantes et antiseptiques.

  • Nom commun : Myrrhe, myrrhe amère
  • Nom latin : Commiphora molmol, Commiphora myrrha
  • Famille botanique : Burséracées
  • Partie distillée : Oléorésine
  • Origine (pays où la plante est cultivée) : Égypte, Éthiopie, Somalie, Soudan, Yémen
  • Modes d’utilisation privilégiés : Voie cutanée, voie interne, voie respiratoire.

En vente ici : Huile Essentielle De Myrrhe – 10ml – 100% Pure

Propriétés de l’huile essentielle de myrrhe

En santé

  • Antalgique
  • Anti-infectieuse
  • Anti-inflammatoire
  • Cicatrisante
  • Régulatrice endocrinienne
  • Régulatrice immunitaire

En bien-être

  • Harmonisante du système nerveux central
  • Restructurante intérieure

En beauté

  • Anti-infectieuse
  • Cicatrisante

Avertissement : Cette huile ne doit pas être utilisée par les personnes souffrant d’hypothyroïdie. L’huile ne doit pas être trop fluide.

Indications de l’huile essentielle de myrrhe

  • Application cutanée (bain, compresse froide, massage) : Abcès, bronchite, cicatrisation difficile, coup de soleil, douleur articulaire, eczéma, faiblesse du système immunitaire, hyperactivité, infection bactérienne, infection virale, lèvres gercées, mal de gorge, plaie, psoriasis, stress, toux, vergetures
  • Voie respiratoire (inhalation, diffusion, olfaction) : Bronchite, énurésie, faiblesse du système immunitaire, infection bactérienne, infection virale, mal de gorge, nervosité, stress
  • Voie interne (orale, rectale, vaginale) : Bronchite, diarrhée, mal de gorge, toux grasse

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de myrrhe pour la santé

Bienfaits cutanés

  • Abcès, cicatrisation difficile, coup de soleil, eczéma, vergétures : diluer dans une huile végétale et appliquer sur la partie à traiter.

Bienfaits respiratoires et ORL

  • Bronchite, toux grasse : en inhalation, diffusion, olfaction ou diluée dans une huile végétale pour masser la colonne vertébrale et la voûte plantaire. Par voie interne après consultation d’un spécialiste.
  • Mal de gorge : en inhalation, diffusion, olfaction ou diluée dans une huile végétale pour masser la colonne vertébrale, la voûte plantaire, la gorge. Ou mélangée avec de l’eau pour des gargarismes.

Bienfaits digestifs

  • Diarrhée : diluer dans une huile végétale pour masser l’abdomen. Ou par voie interne après consultation d’un spécialiste.

Bienfaits musculaires et articulaires

  • Douleur articulaire : diluer dans une huile végétale pour masser la zone douloureuse.

Autres bienfaits

  • Infection bactérienne, infection virale, système immunitaire affaibli : diluer dans une huile végétale pour masser la colonne vertébrale. En diffusion.

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de myrrhe pour le bien-être psychologique

  • Hyperactivité : diluer dans une huile végétale pour masser la colonne vertébrale, la voûte plantaire et le plexus solaire.
  • Nervosité, stress : diluer dans une huile végétale pour masser la colonne vertébrale, le plexus solaire, la voûte plantaire. Ou utiliser en olfaction, diffusion, inhalation.

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de myrrhe pour la beauté

  • Coup de soleil, lèvres gercées, plaie : diluer dans une huile végétale pour appliquer sur la zone à traiter.

Synergies avec l’huile essentielle de myrrhe

  • Avec les huiles essentielles de lavande aspic et de ciste ladanifère pour la cicatrisation.

Précautions d’emploi et contre-indications de l’huile essentielle de myrrhe

Cette huile ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes, celles qui allaitent ni pour les enfants de moins de 6 ans.

Caractéristiques de l’huile essentielle de myrrhe

Descriptif botanique

C’est une gomme-résine produite par l’arbre à myrrhe.

Attention, ces informations ne constituent en aucun cas un avis médical. Elles sont données à titre informatif. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

Retour au guide