Huile essentielle de sauge sclarée

Retour au guide

L’huile essentielle de sauge sclarée est très efficace pour réguler les problèmes menstruels ou ceux liés à la ménopause. C’est aussi une huile qui a des effets bénéfiques les infections cutanées ou la fatigue.

  • Nom commun : Sauge sclarée
  • Nom latin : Salvia sclarea
  • Famille botanique : Lamiacées
  • Partie distillée : Plantes fleuries
  • Origine (pays où la plante est cultivée) : Russie, pourtour méditerranéen
  • Modes d’utilisation privilégiés : Voie cutanée, voie respiratoire.

En vente ici : Huile Essentielle Sauge Sclarée – 10ml – 100% Pure

Propriétés de l’huile essentielle de sauge sclarée

En santé

  • Antifongique (mycoses) ++
  • Antispasmodique ++
  • Régulatrice cutanée +
  • Régulatrice de la circulation sanguine ++
  • Régulatrice des cycles menstruels (oestrogénique) ++++
  • Stimulante hépatique (cholestérol) +
  • Tonique sexuelle ++

En bien-être

  • Relaxante nerveuse ++
  • Tonique psychique ++

En beauté

  • Régulatrice de la transpiration et de la sécrétion de sébum +
  • Soins capillaires : cheveux gras +

Avertissement : L’huile essentielle de sauge sclarée doit être utilisée avec précaution, car elle a une réelle influence hormonale. Elle doit être évitée durant la seconde partie du cycle menstruel. Il est conseillé de consulter un médecin avant de l’utiliser. L’huile essentielle de sauge sclarée est contre-indiquée lors de certaines pathologies. L’huile essentielle de sauge sclarée ne doit pas être confondue avec l’huile essentielle de sauge officinale qui n’est vendue que sur ordonnance car elle est délicate à employer.

Indications de l’huile essentielle de sauge sclarée

  • Application cutanée : Acné, cheveux gras, cellulite, cholestérol, cicatrisante, déséquilibre hormonal, hémorroïde, inflammation cutanée, ménopause, mycoses vaginales ou cutanées, peau grasse, pré-ménopause, spasmes dus aux menstruations, transpiration, troubles circulatoires, varices
  • Voie respiratoire (diffusion, inhalation, olfaction) : Fatigue psychique, ménopause, pré-ménopause, premières règles, sautes d’humeur, tensions relationnelles

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de sclarée pour la santé

En prendre 1 à 2 fois par jour sur une durée de 7 jours environ, et jusqu’à amélioration.

Bienfaits cutanés

  • Cuir chevelu gras : quelques gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée mélangées au shampoing pour masser le cuir chevelu.
  • Transpiration excessive : 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée mélangées à une cuillère à café d’huile végétale, à étaler dans les paumes des mains, sous la plante des pieds, sous les aisselles, selon la zone concernée.
  • Inflammations cutanées, mycoses : diluer 20 % d’huile essentielle de sauge sclarée dans une huile végétale, pour une application localisée. En cas de mycose vaginale, diluer à 5 % et demander  l’avis d’un spécialiste.

Bienfaits cardiovasculaires et circulatoires

  •  Jambes lourdes, rétention d’eau, trouble circulatoire, varices : diluer l’huile essentielle de sauge sclarée à 20 % dans une huile végétale pour masser les jambes (2 ml d’huile essentielle et 8 ml d’huile végétale). Le massage doit être réalisé sur la face interne de la jambe, du pied vers le haut de la jambe.

Bienfaits uro-génitaux

  • Déséquilibre hormonal, trouble du cycle menstruel, règles trop abondantes, douleurs menstruelles, spasmes dus aux menstruations : diluer de 2 ml d’huile essentielle de sauge sclarée dans 8 ml d’huile végétale (soit 20 %) et masser le bas-ventre.
  • Bouffées de chaleur, ménopause, pré-ménopause : diluer quelques gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée dans une huile végétale et masser le bas-ventre. L’huile essentielle de sauge sclarée peut aussi être utilisée en olfaction, en diffusion ou en inhalation.

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de sauge sclarée pour le bien-être psychologique

  • Emotivité, sautes d’humeur durant les menstruations, tensions relationnelles : utiliser l’huile essentielle de sauge sclarée en olfaction.

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de sauge sclarée pour la beauté

  • Peau grasse, acné : de 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée mélangées à une crème ou à un masque et à appliquer sur le visage.

Avis d’expert

L’huile essentielle de sauge sclarée est recommandée contre les bouffées de chaleur et les troubles menstruels.

Thierry Folliard, naturopathe éducateur de santé, diplômé en aromathérapie

Synergies avec l’huile essentielle de sauge sclarée

  • Avec l’huile essentielle de petit grain de bigaradier pour les cheveux gras
  • Avec les huiles essentielle de tea tree, et de laurier noble pour les peaux grasses
  • Avec les huiles essentielles d’épinette noire, de gingembre contre la fatigue.
  • Avec l’huile essentielle d’ylang-ylang pour la fatigue sexuelle féminine.

Précautions d’emploi et contre-indications de l’huile essentielle de sauge sclarée

L’huile essentielle de sauge sclarée ne doit pas être utilisée dans les cas de mastose ou de fibrome. Elle est interdite lors de toutes les pathologies cancéreuses ou hormonodépendantes. Elle est à proscrire chez la femme enceinte ou allaitante. Elle ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans. L’huile essentielle de sauge sclarée doit être évitée durant la seconde partie du cycle menstruel et il est conseillé de l’associer à des plantes stimulant la progestérone (gattilier, alchémille, mélisse…).

Caractéristiques de l’huile essentielle de sauge sclarée

Descriptif botanique

La sauge sclarée est une plante herbacée bisannuelle. Elle pousse naturellement en Russie, dans le sud de l’Europe ainsi qu’en Asie occidentale et peut atteindre 1,60 m de hauteur. Elle est particulièrement odorante et porte de grandes feuilles de forme ovale. Les fleurs, blanches, bleu pâle ou lilas, ont une forme de cloche. C’est une plante très décorative qui pousse facilement dans les sols frais, légers et à l’exposition ensoleillée.

Attention, ces informations ne constituent en aucun cas un avis médical. Elles sont données à titre informatif. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

Retour au guide